Forum des insectes : Le coin de l'entomologie
Pour participer sur le forum des insectes "Le coin de l'entomologie", il faut vous y connecter.

Si vous n'êtes pas encore inscrit, n'hésitez pas à nous rejoindre via ce lien :
http://entomologie-forum.forumactif.org/register
ou en cliquant sur "S'enregistrer".

L'inscription est évidement gratuite et ne vous prendra que deux petites minutes.

Passez d'excellents moments parmi nous !



[Chinery, Michael] ; Insectes de France et d'Europe occidentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur ce livre ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Chinery, Michael] ; Insectes de France et d'Europe occidentale

Message par Sebastien.h le Jeu 11 Juil - 10:15

[Chinery, Michael] ; Insectes de France et d'Europe occidentale

Auteurs : Chinery, Michael
Nombre de pages : 320
Edition : Flammarion

Extrait de l'introduction :

Un million d'espèces d'insectes environ ont été nommées et décrites jusqu'à maintenant et, d'après les estimations les plus sérieuses, les entomologistes pensent qu'il en reste au moins autant à découvrir. C'est plus que toutes les autres espèces animales réunies. Les insectes occupent presque tous les types d'habitats connus en dehors des régions polaires et des profondeurs de la mer. Ils sont représentés par d'immenses populations - peut-être 10 millions dans une seule termitière, et 60000 Collemboles dans un mètre carré de gazon ; mais, dans ce dernier cas, ils sont très nettement dépassés par les Vers Nématodes qui peuvent être plus de 20 millions pour un mètre carré de sol, et plus de 90000 appartenant à plusieurs espèces sur une seule pomme pourrie; cependant les nématodes ne possèdent pas autant de formes et leur biologie n'est pas aussi variée que celle des insectes.

Presque 100000 espèces d'insectes appartiennent à la faune européenne et présentent une grande variété de formes et de tailles. Parmi les plus grands, on peut citer : le Grand Paon de nuit (p. 138), Saga pedo (serrata) (p. 54), Ephippiger provincialis (p. 56) et divers Coléoptères (p. 265-266). Ce livre est une introduction à leur étude et un guide vers leur identification, qui devrait permettre au lecteur de reconnaître les espèces les plus communes et les plus spectaculaires.

La région géographique couverte est essentiellement l'Europe occidentale, à l'ouest d'une ligne passant par la Finlande et la rive nord de la mer Adriatique. Beaucoup d'espèces méditerranéennes sont citées, mais généralement pas celles que l'on trouve seulement en Italie ou dans la Péninsule ibérique.

Tous les ordres sont représentés, ainsi que les principales familles mais la sélection qu'il a fallu faire pour les illustrer n'a pas été facile. Nous avons choisi celles qui avaient te plus de chance d'être remarquées, à cause de leur taille, de leur couleur, de leur comportement, de leur fréquence ou de leur association avec l'habitat humain. Beaucoup de petites espèces aux couleurs ternes ont été omises bien que communes, car seul, le spécialiste y aurait prêté attention et aurait été capable de les identifier avec certitude. Quelquefois, des espèces rares ou très locales sont présentées dans le guide car elles sont si frappantes qu'il est impossible de les laisser de côté; ce sont par exemple : l'Isabelle (p. 139) et le Capricorne Rosalia alpina (p. 281). Les espèces très voisines les unes des autres et qui ne peuvent être identifiées que grâce à l'examen, au microscope, des genitalia ou de tout autre caractère, ne figurent pas dans ce guide dont ce n'est pas le but. Dans ces cas, l'espèce la plus commune du groupe est illustrée, et le texte, qui l'accompagne, indique qu'il existe effectivement plusieurs espèces qui se ressemblent beaucoup, sans essayer de les distinguer. Les illustrations présentent la plupart des insectes dans leur position de repos, tels que vous pouvez les rencontrer dans la nature. Beaucoup d'espèces peuvent être identifiées grâce a ces illustrations. D'autres nécessitent l'examen de la nervation alaire ou l'ornementation de l'aile postérieure ; ceux-ci sont alors présentés de telle manière que les caractères importants puissent être vus. Les sexes sont indiqués (♂ = mâle, ♀ = femelle) seulement lorsqu'ils sont très différents. Les tailles sont indiquées par des taux d'agrandissement portes sous l'illustration. «x 2 ½» signifie que l'illustration est deux fois et demie plus grande que l'insecte réel. Les tailles varient dans une large mesure et ne sont données qu'à titre indicatif. Lorsque l'agrandissement n'est pas indiqué, cela signifie que l'insecte est représenté approximativement grandeur nature.






Et vous, qu'en avez-vous pensé ? N'hésitez pas à répondre au sondage ! cheers

Sebastien.h
Admin
Admin

Masculin Messages : 97
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 37
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Entomologie, Lecture, Randonnée...

Voir le profil de l'utilisateur http://entomologie-forum.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum